Bonjour, Voilà, j'ai eu un rapport hier, et quelques heures plus tard, je me suis retrouvé avec les lèvres ( les 4 ) et le clitoris complétement enflé. Je n'arrive même pas a marché tellement c'est douloureux, et sa brule. J'ai attendu une nuit dans l'espoir que sa passe, mais sa n'a pas dégonflé. Quelqu'un aurais une idée de se que j'ai ? ( Il n'y a pas eu d'objet utilisé, ni de gel lubrifiant et je prend la pilule. )

Réponse:

  1. ^^Marie^^

    Bonjour

    Bonjour,
    Voilà, j'ai eu un rapport hier, et quelques heures plus tard, je me suis retrouvé avec les lèvres ( les 4 ) et le clitoris complétement enflé.
    Un peu normal, l'échauffement de l'excitation.

    Je n'arrive même pas a marché tellement c'est douloureux, et sa brule. J'ai attendu une nuit dans l'espoir que sa passe, mais sa n'a pas dégonflé. Quelqu'un aurais une idée de se que j'ai ? ( Il n'y a pas eu d'objet utilisé, ni de gel lubrifiant et je prend la pilule. )

    Alors voilà, souvent, quand je couche avec mon copain, j'ai les petites levres qui gonflent, ou parfois seulement une. C'est assez douloureux, mais j'arrive à faire passer sa avec des glaçons et des anti inflammatoires. Je voudrais savoir se qui peut causer se gonflement.. Sachant que sa n'arrive que lorsqu'il se rase les testicules, mais je m'épile entièrement aussi, je ne pense pas que sa peut être causer juste à cause d'une histoire de poil ! Répondez vite svp !

    Tout'une histoire de poils, absolument. Surtout après un rasage, cela fait l'effet "hérisson".

    Tes gonflements et la douleur sont dues aux frottements.


    Je suis entrée dans CCM, La cigarette dans une main,
    Les © Tongs © dans l'autre main, Les ***** nus sous la chemise
    Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  

    1. lafouine.

      Pourquoi toujours vouloir être imberbe...
      la nature a ses raisons.

    2. auteur

      merci

  2. Steph-36

    Bonjour,

    Vu les symptômes, il serait judicieux de voir une gynécologue. Evites d'avoir des rapports tant que tu n'iras pas mieux après consultation.
    Au cas où tu n'as pas fait le test de dépistage avec ton ami, allez tout les 2 le faire par prudence.


    1. Steph-36

      C'est une bonne idée, mais j'ai encore une petite question, parfois, lors de nos rapport, quand je ne mouille pas assez et qu'on est " presser " il utilise un peut de salive, es- ce que cela peut venir de la ? Et es ce que c'est "" dangereux ?""

    2. auteur

      Non, un contact avec de la salive ne peut pas transmettre le VIH (virus responsable du sida). C'est pour cela qu'on ne peut pas être contaminé en embrassant quelqu'un qui est séropositif.
      http://www.sida-info-service.org/?La-transmission-du-sida-peut-elle
      Le virus du sida, fait partie des MST. Ce lien a un numéro vert, tu pourras poser toutes les questions.
      Du moment que vous avez fait le dépistage tout les deux et que les résultats sont bons, vous pouvez utilisez la salive sans problème voir même un lubrifiant pour éviter les irritations et avoir plus de confort.
      C'est dangereux du moment où tu as une mycose, un herpès, une infection urinaire..car tu peux contaminer, transmettre à ton partenaire. L'usage du préservatif est conseillé mais vu ce que tu as décris plus haut :"je me suis retrouvé avec les lèvres ( les 4 ) et le clitoris complétement enflé. Je n'arrive même pas a marché tellement c'est douloureux, et sa brule.", il est prudent de stopper les rapport le temps de voir avec le médecin gynécologue ce que tu as vraiment car pour le savoir tu as besoin d'un examen et tout au plus, faire le dépistage tout les deux par précaution.

    3. Steph-36

      Je prend la pilule déjà. Donc pas besoin de préservatif. Je sort actuellement de chez mon gynécologue qui m'a prescrit se don j'avais besoin. En tout cas, merci pour votre précision vraiment, sa m'a beaucoup aidé pour cette histoire de " salive ". Je pensais que comme il y a quelques microbes avec les gens qui fumes, et le fait de mettre de la salive au niveau du vagin pouvais être mauvais ou crée quelques petites réaction ( en mettant a l'écart le sida. ) Merci.

    4. auteur

      De rien, tout semble s'arranger alors. Il n'y a plus qu'à traiter. :)

Répondre au sujet