bonjour, j'ai 53 ans, et depuis mon divorce (3 ans),je suis devenu dépendant a l alcool,j ai commencé avec un verre de temps en temps , et au 25 decembre 2014 j en était a 2 litres de rosé par jour ,je me sentait mal ,et en me levant le matin je pensais deja a mon premier verre !, hors etant seul pour les fetes j'ai decidé d arreter net !! j'ai donc decidé pour mon bien de passer les fetes a L EAU! hors , je tremblai et ne pensait qu a ca,mais comme j'ai de la volonté a ce jour , je n ai pas encore touché a un verre,et je me sent mieux et fiere de moi , et l envie diminue bien que des soirs j y pense encore , je ne tremble plus, et je me sent motivé,pourriez vous me dire votre avis , est ce que je vais tenir sans aide ? j avais une bouteille dans mon frigo je l ai vidé dans l évier de plus j'ai perdu mon emploi il y a un an ,mais je ne veux pas m en servir d excuse pour boire, merci d avance pour vos commentaire qui je pense m aideront

Réponse:

  1. elyssa_

    Je trouve votre volonté magnifique !
    Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  

    1. auteur

      merci, elyssa !

  2. bonjour, on ne peut que vous encourager. Il faut une vrai force de caractère pour y arriver d'après ce qu'on peut savoir. Et ça vous aiderait d'avoir une occupation, un emploi et un salaire.

    L'intérim pourrait vous aider. Il n'est pas rare qu'on ait du travail assez souvent et presque en continu parfois. ça dépend aussi de ce qu'on sait faire. L'intérim permet de travailler dans plusieurs endroits, ça peut être très enrichissant. ce n'est pas pour faire de la pub.

  3. bonjour, et merci pour les conseils, effectivement travailler occupe l esprit,et j'ai fait une mission de 8mois qui c'est terminé en novembre 2014, la force de caractere , je pense que j en ai , j'ai arreté de fumer pendant 15 ans pareil j'ai repris lors de mon divorce , hors pour l instant je prefere abandonner l alcool plutot que le tabac , mais je vais l envisager plus tard, quand au tabac pareil j'ai arreté du jour au lendemain, sans aide mais ca a été dur aussi,pour l alcool, je tiens bon, chaque jour qui passe je me dit encore une journée sans et cela me motive je me bas seul j'ai plus de famille, et perdu tous mes amis lors de mon divorce mais j'ai une volonté d acier !!hier j'ai été inviter par mon proprio pour l appéro, et bien moi j'ai bu du jus d orange (sans vodka) lol et en rentrant j etais fiere de moi !!!

  4. bonjour, Il faut toujours penser à l'intérêt d'arrêter de faire du mal à son corps. Il ne mérite pas ça.

    C'est très rare de voir une telle force de caractère qui vous permet d'y arriver seule.
    Mais même si un jours vous veniez à avoir besoin d'aide, il ne faudrait pas hésiter, d'autant plus que vous pourriez apporter de l'aide à ceux qui ont du mal.

    On ne peut vous souhaiter que de bonnes choses pour cette nouvelle année.

    1. auteur

      bonjour, et merci, a savoir avant je remplissais mon estomac de liquide ,maintenant je le remplie de solide ,j ai repris de l appetit et je avait besoin j'ai 10 kgs a ratrapper
      bonne journée

  5. H_sergio

    salut
    Je suis moi même ancien alcoolique , 55 ans , 20 ans sans alcool , une joie de vie incroyable : Continues tu à renier l'alcool ?
    Toujours aussi solide ?
    même une petite rechute brève est humaine , du moment que tu continues le combat aussitôt ....
    Donne des nouvelles , vite !!! nous t'attendons avec impatience

  6. H_sergio

    bonjour ,H sergio
    deja bravo pour ces 20ans SANS , un record pour moi depuis le 25 decembre 2014 date ou j'ai décidé d arreter, et bien depuis pas une goutte d alcool !! ca a été tres dur au debut, mais je pense que a la date d aujourd hui,je suis fiere de moi,j y pense de temps en temps mais je tiens bon ,par contre jai été surpris de la réflection d un couple d amis depuis longue date que j'ai invité a boire l apéro leur réflextion a été (pas la peine de passer boire l apéro tu boit pas !!!! ) c'est vexant et je leurs ai répondu que l on ne viens pas voir un ami que pour l alcool,ils ont donc fini par venir eux buvaient vodka orange et moi jus d orange sans vodka ,mais je sentais un malaise entre nous , de toute facon si je dois perdre des amis a cause de ca et bien tant pis !!! je me sent mieux dans ma peau et j'ai pas envie que cela change j'ai repris du courage,et chaque jour qui passe je suis fiere de moi par contre je me suis vanger avec le café j en boit une douzaine par jour voir + mais ca fait moin de mal ,voila en tout cas je te remercie pour ton message a bientot.
    didier

    1. H_sergio

      le déca c'est bon aussi , bois en autant que tu veux .
      Les copains de boisson ne sont pas des amis !! le seul point commun est l'alcool , alors oui , il ne faut pas hésiter à changer de relation . Plein d'autres gens sont intéressants et ne boivent qu'occasionnellement ou jamais .

    2. auteur

      Bonjour a tous,
      Je viens de lire tous les messages.. je tiens a vous dire que moi aussi j'ai ce problème, et c'est vrai qu'on est pas obligé de voir un médecin pour pouvoir arrêter l'alcool

      Moi mon histoire elle est très récente, j'ai 29ans et ça fait 10 ans que je bois de l'alcool, j'arrive pas a arrêté tout seul, a chaque fois j'essaie de le faire, je dépasse même pas 2jours et rebelote ! ça me crée bcp de probléme, je ne sais pas boire un verre ou deux, mais 2bouteilles ou même plus...

      et depuis je n'arrête pas de chercher une solution, sur internet j'ai trouver vos coms et ça me donne vraiment le courrage pour m'avancé et changé cette vie..
      je remarque que toutes personnes alcoo ont toujours le même statut, ( mauvaise fréquentation, les amis, les endroits qu'on fréquente.. et la meilleurs solution c'est de ne plus voir ces gens pendant une longue durée, le temps que l'on puisse arrété et regagné la confiance en soi
      Je veux vraiment arrêté, parce que c'est beau de boire, mais qu'on arrive au point de demandé de l'argent a d'autre personnes pour boire, perdre les personnes qui nous aimes, et que la familles ne nous fait plus confiance ! et que j'oublie pas ( notre santé... ) ça devient un VRAI probléme.

      J'ai décidé d'arrêté il y'a que deux jours, et jesper y continuer tous seul.. Merci pour ces messages qui nous donne le courrage pour y arriver seul ( merci H_sergio, Nonock, et un grand Bravo.. )

    3. auteur

      J ai le même parcours aujourd'hui j ai eu un déclic. Je veux arrêter de me détruire . Je veux me retrouver et j espère un jour que ce sera loin derrière moi. J ai peur de ne pas être assez forte mais je n ai plus le choix sinon je perdrais l essentiel

Répondre au sujet