Bonjour,
voila j'ai fait un avortement par aspiration le 02/09/08. j'étais à 11 semaines
il parait que la grossesse s'est arrêtée à 07 semaines.
maintenant je désire en faire une autre c'est pour cela que moi et mon mari on a repris les essais. Merci de me rassurer si quelqu'un a vécu la même situation que moi

Réponse:

  1. jeni007

    bonjour
    j ai subis un avortement par aspiration le 12 aout 2008
    j ai oublier de reprendre ma pilule ce mois si et j'ai des symptomes asser suspect
    j aimerais savoir si le bébé(si il y as)risque quelque chose ainsi que moi
    merci de vos reponse je suis completement perdu
    Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  

  2. xris_44

    Re bonjour,

    On entend toujours qu'il ne faut rien dire et rien faire avant le troisième mois, c'est vrai, mais la joie est tellement grande, qu'il est très dur de suivre ce conseil.

    Je suis sincèrement désolée pour vous, mais je comprends votre réaction.

    Courage, il en faut pour le prochain, il en aura besoin, car votre culpabilité se sentira. Essayer d'allez voir un professionnel qui vous aidera tout les deux, vous en aurez besoin, ne vous infligez pas de souffrance inutile, cela n'est pas de votre faute ou de la faute de votre conjoint.

    Tenez nous au courant de la suite si cela n'est pas trop difficile pour vous.

    Si vous avez besoin, n'hésitez pas. Bien à vous

  3. BONJOUR
    J'ai eu un avortement par aspiration et et je suis retombée enceinte après donc ne te fais pas de soucis

    1. auteur

      Combien de temps faut-il attendre pour réessayer de faire un bébé après une IVG??
      ça fait 2 semaines et j'ai la sensation d'avoir commis la plus grosse erreur de ma vie!!J'ai envie de refaire un bébé tout de suite, je sais que ça ne me rendra pas celui que j'ai refusé mais je suis prête à tout je souffre trop!!!

    2. auteur

      jeviens de me faire avorter jeudi comme toi c'est la plus grosse erreur de ma vie je ne pense plus cas ca je pleur tout le temps je n en peux plus ai aussi envie de faire un enfant le plus rapidement possible je sais aussi que ca ne le remplacera pas mais j'ai besoin de vivre

    3. auteur

      J'en suis aujourd'hui au point ou je n'oublierais jamais mon bébé mais j'ai un peu plus de recul pour penser aux rasions de mon choix...Je ne l'ai pas fait pour rien je ne pouvais pas accueillir cet enfant et je voulais pas parier sur sa vie...Je n'avais rien à lui donner en dehors de mon amour, donc je me console en me disant que j'ai pensé à lui et que je l'ai fait pour lui!!ça m'aide à tenir!!!
      Je suis en train de me bâtir une situation parce que le prochaine fois je veux être prête à accueillir un enfant, c'est devenu un moteur une motivation, c'est assez bizarre...je m'accroche à tout, je dois tenir bon, j'ai eu envie de mourir de rejoindre mon bébé, j'ai été dégoutée de moi même mais je dois aller de l'avant et toi aussi ma chérie...Réflêchis à ce qui a motivé ton choix, tu n'avais certainement pas le choix, mais la prochaine fois tu feras les choses autrement. Un jour on sera mère, on ne pourra jamais oublié ce petit, mais on sera heureuse, tu verras, accrouche toi à cette idée et ça ira de mieux en mieux.

    4. auteur

      coucou ma belle , tout dabord je voulais te souhaité un grand courage car moi sa fait 15j 4j et j'en souffre énormement si j'avais su jamais je l'aurais fais mon bébé me manque ... la si tu en as vraiment envie tu peux retombé enceinte des maintenant c'est ce que j'essai de faire bon courage bisoousssss

    5. auteur

      coucou ma belle , au bout de combien de temps est tu tombé enceinte ????

  4. bonjour a toute
    j'ai vraiment besoin d'aide. j'ai 20 ans et mon ami en a 21. Nous sommes enssemble depui un peu plus de 4 ans. nous vivont chez ses parent et avons decider depui quelque temp de nous mettre en ménage. Lui travail et a un salaire( un peu plus du smik) et moi je prépare des etudes pour etre infirmiere.
    J'ai apri ma grossesse il y a 3 semaine, mintenant je suis a 13 semaine de grossesse. mon ami ne veu pas le garder car il pence etre trop jeune et pence qu'il ne pourra pas l'assumer.
    Il a fini par me dire hier soir qu'il me quitterait si je le garde.
    Malgré mon jeune age, Je ne veu pas avorter. J'en pleure rien que dit pencer. Je suis prette a l'assumer et je ressent déja de l'amour pour lui, je suis meme persuader que se serra un petit gars.
    J'ai fini par me dire que pour notre coulpe il vaudrait pe etre mieu que javorte mais je suis persuader que je le viverait tres mal. Hier nous avons vue mon gynécologue, il ma axpliquer que l'intervention ( si elle a lieu) se déroulera mercredi prochain, soit dans moin dune semaine, et que 2 jour avant, soit le lundi, je devrait le voir pour qu'il me donne 2 comprimé.
    Ces comprimé permetterons d'arreter le coeur de mon bébé, j'aurrait des contractions et le pire dans tout ça, s'est qu'il y a 70% de risque que j'expulsse mon bébé dans le lit avant l'intervention. Je doit preciser qu'il mesurera 14 centimetre et qu'il a tout ses membres. Quand le gynécologue ma dit cela, j'en est eu les larmes aux yeux et une douleur s'est emparer de mon coeur, j'ai ete tres choquer car je ne penssait pas que cela pourrait ce déruler comme ça.
    Rien que d'assumer un avortement serait pour moi tres tres dure psychologiquement, mais en plus de cela, le voir, mort entre mes jambe..........je ne voit pas comment je pourrait réussir a vivre avec cette image dans la tete. Je doit prendre ma décision ojourd'hui ou au plus tard demain.........mais je ne suis pas prette a avorter et j'ai terriblement peur de perdre mon ami. Je sait qu'il a tres peur ossi.
    Je ne veu pas faire souffrir mon ami car je l'aime plus que tout et je ne veu pas etre egoîste a son égard, mais je ne pourrait pas l'assumer je suis terrifier et pleine de panique, je n'arrete pas de pleurer et est perdu.
    Je voudrait savoir si une ou plusieur personne ont ete dans mon cas, si il ont avorter ou non, comment ca c'est passer techniquement et psychologiquement, comment le cojoint a réagit si le bébé a ete garder...
    J'ai vraiment besoin d'aide, je ne s'est plus quoi faire. aider moi SVP.

    1. auteur

      j ai avorté il y a 4 ans car mon ami ne voulais pas de cet enfant. j avais 23 ans et je me sentais prete a etre maman, mais par amour pour lui j'ai avorté. ca a été une épreuve térrible car en plus de ca j'ai fait une inffection de l uterus apres l avortement. durant les 3 années qui ont suivie je ne pensé qqu a cet enfant et au faite que je ne puisse plus etre a nouveau enceinte, ca devenait vital pour moi, alors j'ai tout fait pour retomber enceinte. le 22 novembre 2009 j apprené ma nouvelle grossesse et 9 mois apres j'ai donné naissance a un magnifique garcon.et meme si le papa est partis je suis la maman la plus heureuse du monde et je ne regrette pas d avour choisi mon fils.tout ce que je peux dire c'est qu il faut que tu écoute ton coeur, les hommes ne savent pas ce que l on ressent lorsque l on est enceinte et pour eux l avortement est un acte banal.

  5. Moi j'ai fait une fausse couche à 9 semaines : curretage. Normalement il faut attendre 3 mois que l'utérus cicatrise sinon tu risque de refaire une fausse couche. Par contre tu peux tout a fait retomber enceinte après et sans soucis. Je suis retomber enceinte et le bébé allai très bien.

  6. bzhulysse

    avortement ou fausse couche provoquée?
    avortement tu ne veux pas du bébé
    fausse couche provoquiée l'embryon est mort et il faut "nettoyer le nid pour accueillir un nouveau petit"?
    je ne sais pas trop si c'est clair mais il n'y a que sous cette image la que j'arrive a m'exprimer
    moi fausse couche provoquée par médicament car curetage ou aspiration ressemble trop a l'avrotement

  7. Bonjour les filles!


    Je viens vous apporter un peu de mon histoire.. Juste parce que j'ai besoin de la partager, den parler..

    Je vous explique ma situation : Je suis sorti pour la premiere fois avec mon chéri le 14 mai 2008.
    j'avais 20 ans, lui 19.. Un mois et demi apres (le 30 juin) jsuis tombée enceinte, par accident bien évidemment.
    Je l'ai su le 25 juillet après 10 jours de retard. Grosse panique.. pour mon copain j'étais sa première histoire sérieuse, il se sentait pas près et trop jeune pour l'assumer et il était en pleins bac (attente des résultat).
    Moi je ne sais pas pourquoi mais je n'avais aucune hésitation, je savais que je pourrais l'assumer et avec lui. J'avais déjà mon CDI, javais mon appart. On en a discuter, il en a parler a ses amis et il a changer d'avis.. On é déménager et on sest installer ensemble. Ma belle mère a tout très mal pris ( aujourdhui ca va mieux)J'ai vécu une grosssesse merveilleuse et le 23 Février 2009 note merveilleuse fille est née . C'est un papa poule,il est génial, il aime sa fille plus que tout et gard au premier garcon qui l'approche!Il a trouvé un boulot. Il regrette absolument pas de l'avoir garder!

    Ce n'est pas fini.. Aujourdhui jour pour jour ma fille a 10 mois.. Et je vous apprend que je suis enceinte de 2mois et demi! Encore un accident.. Là ca a été plus compliqué pour moi . la semaine dernière j'ai beaucoup douté, trop peur de ne pas arriver avec deux bébés. J'arrêtais pas de pleurer. J'ai dit a mon homme que je ne voulais plus le garder. Il a appeler le médecin Vendredi dernier qui devai se charger de me trouver une place le lundi au plus vite parce que je suis dans la limite pour avorter. Le lundi matin, jarretai pas de pleurer mai cétai autre chose.. Javais mal, me dire que tuer ce bébé qui navais rien demander, cétait terrible. J'arretai pas dy penser. Jai pris mon téléphone er j'ai dit de laisser tomber, ma décision finale: le garder.
    La seule chose que je craint cest la reaction de ma belle mere!

    Après tout on a une petite fille magnifique et qui nous comble de bonheur, on a un appart et une situation.
    Ca risque d être dur la premiere année avec deux enfants en bas age , mais faut pas y penser!
    Donc voilà, ma grossesse continue !

    1. auteur

      je suis vraiment fiert de toi,je sais que plutard quand tu le regardera,tu sera vraiment fiert de l'avoir garder,je suis contente d'avoir rencontrer un peu la meme situation que toi,moi j'ai bientot 26 ans et mere d'un garcon de 2 ans,mon fiancé a bientot 30 ans et s'assume pleinement,je travaille aussi comme comptable dans une agence de voyage,et j'ai meme obtenu mon cdi,la vie parait rose surtout que mon fiancé nous aime enormement moi aussi!le hic,c'est que je suis encore enceinte de 2mois,je ne le voulais pas maintenant car j'ai trop souffert avec le 1er,mes parents ne l'ont jamais accepter et mon pere m'en veut tjrs,je suis tres brillante et tout le monde voyais mon avenir autrement,que simplement marié avec enfant,nous voulons nous marier mais mes parents s'y oppose pas ouvertement,mais ca se sent et je deprime,je suis toujours chez ma mere avec mon petii garcon,et elle m'avait mis en garde contre une eventuel autre grossesse,et plouf je suis en plein dedans,je deprime,je veux quitter la maison de ma mere mais nous somme en afrique et sans la benediction de mon pere qui est separer de ma mere,ma mere ne voudra jamais me laisser aller vivre avec mon fiancé,j'aprehende la reaction de tous le monde"pas mariée et encore enceinte chez ma mere!" poutant ce n'est pas notre faute,c'est porquoi quand je t'ais lu je me suis bien senti,car apres tout personne ne nous a aidé pour le 1er et personne ne le fera pour le 2emm,mais malgré cela,je deprime enormement,mon amour me soutient beaucoup,mais je ne lui renvois pas l'ascenceur a force d'aprehender la recation de mes parents!!!voila un peu mon histoire,alors courage a toi,et que dieu te benisse!!!!!

    2. auteur

      eh ben je felicite tu est extraordinaire , moi je suis maman d'une petite fille de 3 ans , et d'un petit garcon de 1 ans et 1 mois il y a 5 mois je suis tombee enceinte (et en plus je ne prenais pas la pilule et je savait que j'ovulais ) mais je me suis dit il ma fallut 3 ans et 7 mois pour tomber enceinte de ma fille 1 ans pour arriver pour mon fils c'est pas une fois qui va faire , et puis ben la j'ai vraiment foiré car je suis tombee enceinte , je nen revennais pas j'etais heureuse mais en meme temps mon fils navait que 8 mois et demi , mon homme voulait vraiment pas ce bébé puis il ma dit pendant une semaine qu'on allait risquer , puis ben la decision finale est tombee a 10 semaine j'ai fait la pire connerie de ma vie j'ai pratiqué une ivg par aspiration sous anestesie locale , la pire erreur de ma vie car maintenant que j'ai commis ce meutre je m'en veut terribelement et je n'arrette pas de pleurer et je ne supporte pas je fait une depression je suis totalement aneantie par mo geste , alors quand je vois des femme comme toi qui on refuser l'ivg et qui vont assumer leur bébé je dit chapeau et j'aimerai tellement que l'ivg ne soit plus admise apres tout c'est un petit coeur qui bat qu'on arrette du jour au lendemain bravooo

    3. auteur

      J ai avorté il y a bientot 2 ans et j'ai tres vite tout oublié... et arretez de parler de meurtre vous me rendez folle...

  8. xris_44

    Bonjour Tristesse,

    Normalement, après une IVG, il n'y a aucun soucis pour retomber enceinte, j'ai vécu 2 IVG, et 2 grossesses sans problème.

    La vie est parfois injuste, nous fait vivre des épreuves auxquelles nous ne sommes pas préparés. Un enfant handicapé, c'est un combat de tous les jours, de toute une vie.

    N'êtes vous pas prêts avec votre mari à mener ce combat?

    Quelles-sont vos raisons pour ne pas avoir cet enfant?

    1. auteur

      Sincèrement, même si pour certaines femmes ça peut être dure à comprendre (mais c'est un choix personnel), nous ne nous voyons pas avoir un enfant handicapé d'un bras. C'est sûr que c'est un combat, mais je me dis "jamais il ne marchera à 4 pattes comme tous les enfants, et les moqueries des autres enfants, et pour trouver un travail" tout ça, ce sera difficile pour lui et pour nous.
      Mais crois pas que ce choix soit sans douleur pour nous. Je sais que je vais culpabiliser toute ma vie et que jamais je ne l'oublierai. Cet enfant, notre 1er, on l'a tellement désiré. D'autant plus qu'il devait arriver en mai, et on se marie au mois d'aout. J'avais tout imaginé, mon bébé à notre mariage... Et mon ventre qui commence à s'arrondir... en tous les cas, j'ai pris une grande leçon de vie. Et ce qui est sûr c'est que plus jamais j'annoncerai à tout mon entourage une grossesse sans avoir passé l'écho du 3ème mois. Maintenant que tout le monde le savait... Dur aussi d'affronter l'entourage.
      En tous les cas, merci de ta réponse.

  9. bonjour,
    j'ai 21 ans et je suis enceinte de 7 semaines!!!! je croyais tellement être stérile que je n'ai réaliser que le jour de l'echographie que j'étais enceinte. Depuis je pleure car je sais que je ne peux garder ce futur enfant.
    Mon copain a 25 ans il ne travaille pas et ne s'assume pas moi je suis étudiante et c'est ma dernière année d'étude.
    J'ai calculé et si je le garde j'accoucherais dans la période de mes examens.
    Avec mon copain on est d'accord pour l'avortement mais j'ai tellement peur d'avoir mal ou de ne pas pouvoir avoir d'enfant par la suite alors je pleure, je pleure.
    Ma date d'avortement est le 20 novembre si d'ici la vous pouvez me donnez des conseils, ou me rassurer sur cette intervention.
    je vous remercie d'avance.

    1. auteur

      Bonjour,

      Je suis nouvelle. J'ai subi une ivg par aspiration en Octobre 2008 sa fait 1ans. Marié depuis 7mois avec le même avec qui ma mise enceinte y'a 1ans !!!! et depuis 7mois nous essayons d'avoir un bb mais sans vain rien, le gynéco ma dit de ne pas m'inquiéter mais j'ai trés peur de ne plus pouvoir avoir d'enfant a cause de mon IVG.
      Il y'a des jours ou je culpabilise et d'autres ou je me dit c'était la bonne solution j'avais 19ans pas marié chez mes parents sa serais trés trés mal passer. IL n'aurais pas eu une fille correct

  10. bonjour a toutes
    tous vos messages m'ont beaucoup touchés et j'ai ressentis le besoin de partager avec vous ce que j'ai vécus

    en octobre 2005 je suis tombé enceinte à l'époque je sortais avec un garçon génial tout allait si bien entre nous que je pensais que cette grossesse le comblerais aussi, mais malheureusement il n'a pas accueuillis la nouvelle avc tant de joie que moi. il faut dire qu'à l'époque des faits je n'avais que 17ans lui il en avais 23 je n'avais pas vraiement de situation et lui cherchait du travail et je n'avais pas pris conscience de tout celà j'étais jeune amoureuse et pas vraiment consciente de ce qu'étais la vie. alors le lendemain de mes 18ans le 31 octobre 2005 j'ai avorté cette expérience à été vraiment traumatisante et depuis je m'étais juré d'être plus prudente et que cela ne se reproduira plus jamais. j'en ai voulu a mon copain de m'avoir fait avorté et un an et demi plus tard on c'est séparé ms avec le recul je me dit ke c'était la meilleure des solutions que d'avoir enlevé cet enfant qui n'aurait pas été heureux.

    EN 2009 je refais ma vie j'ai un travail, un appart, je suis entouré par ma famille et mes amis et le meilleur j'ai un homme qui m'aime que demandé de plus sa fait déja un an qu'on est ensemble il a deux filles d'une première rencontre mais tout va bien entre nous en juin je tombe enceinte et là je me dis super la j'ai vraiment tout ce que je désirais j'étais dja enceinte de 7semaines quand je l'ai appris j'en informe mon amoureux et la c'est tout qui s'écroule autour de moi il ne veux pas de cet enfant parckil en a dja deux, ce n'est pas le moment, on a soit disant pas encor vécus assez de chose ensble pr fonder un foyer en gros "cocotte t'avorte"
    j'étais contre son avis, j'ai essayé malgré tout de comprendre son point de vue mais je n'arrivais pas a le croire j'étais en pleure tous les jours et tous les soirs je désirais tant cet enfant du coup je me suis plié a son bon vouloir en m'oubliant moi et on a fait les démarches pour l'avortement je l'ai fait par aspiration unesemaine avant la date limite il me disait sans cesse qu'il serait là qu'on affronterais cette épreuve tous les deux, que ça nous rendrait plus forts et que l'année prochaine on en ferait un autre mais une semaine après l'intervention y'avait plus personne pour moi plus de coup de fil plus de visite plus rien donc on s'est séparé.

    Aujourd'hui ironie du sort je pensse toujours a ce qui c'est passé mais je remonte la pente, j'ai obtenus une promotion a mon travail j'ai une bonne situation et je me suis remise avec l'homme qui m'avait fait avorté en 2005 on a tous les deux changé on a muris et on vois plus la vie de la même façon. Mais la question c'est comment accueillera t'il la nouvelle si un jour je lui dis que je suis enceinte me fera t'il la même chose qu'en 2005? de mon coté je sais que maintenant je ne ferais pas passer le désir de mon compagnon avant les miens j'veux pas etre égoiste mais je sais ke la je suis prete a etre mère et qu'aucune IVG n'est envisageable!

    En plus la j'ai des symptômes avant coureurs qui pourrait faire penser a une éventuelle grossesse mais je préfère attendre d'en etre bien sure ça me fait peur!!!!

    L'avortement c'est l'une des choses les plus horribles qu'une femme doit affronter ds sa vie quand sa lui tombe dessus c'est vrai on a toujours le choix mais à quel prix??? a vous toutes je vous soutiens quelque sois la situation que vous avez du traverser ou aller traverser et a peu près ds chacun de vos msg je me suis retrouver

    je vous embrasse

  11. pabdm

    bonsoir,

    l ivg est une lourde responsabilite j'ai eu recourt a l ivg et c'est mon plus grand regret c'etait compliqué je n avais pas de situation et pourtant je l aimais deja !

    tous les jours je pense à lui le fait de ne plus le sentir en moi c'est deprimant et je ne sais pas vraiment comment m en remettre
    j'avais deja une idee deprenom etc etc et pourtant vulgairement parlant avoir droit de vie ou de "mort" sur "un hypothetique enfant" comme disent les medecin et bien c'est dur a assumer surtout que je ne pourrai plus en avoir
    alors meme si tu sais que ta situation est compliquée etc etc reflechis à 2 fois avant d'y avoir recourt car plus dur est le regret

  12. tyty2a

    bonsoir,
    voila j'ai subit deux IVG (2004-2005), aujourd'hui je suis toujours avec la meme personne et on voudrais avoir un bébé.
    j'ai donc arreter ma pillule ( ludéal Gé) en novembre, et depuis toujours rien.
    je n'arrive pas a calculer mon cycle, mais j'ai peur que ces deux IVG m'empeche ou joue un role dans le faite que je ne tombe pas enceinte.
    est-ce que quelqu'un pourrais m'aider a y voir plus claire, merci

  13. Slt a tte,
    Je suis tombée enceinte, j'ai fais une IVG médicamenteuse à 3 semaines de grossesses début juillet 2010.
    Ne négliger pas la visite après l'IVG parce que vous pourrez avec un kyste aux ovaires. Tous cela pour vous dire qu' en ce moment je suis enceinte à peu près d'1 semaine et demi.

    NB : ne vous découragez pas

  14. A jeune Maman tu as prie la bonne decision de garder le 2 eme moi j'ai 22 ans j'ai une petite fille qui a 2 ans que j'ai elevée seule , sans situation, c etait un accident mais je ne regrette pas de l avoir quand j'ai sue que j etais enceinte de ma puce a 19 ans j'ai decidée de l assumer pleinement et aujourd hui encore je suis folle de ma gamine. Depuis 14 mois j 'ai rencontrée l homme de ma vie mais a un moment j'ai doutée de notre amour, je suis tombée enceinte en fin juillet de l année derniere et quand j'ai appris que j etais enceinte de mon deuxieme ca a eté magique pour moi, mais pas mon copain, il ne se sentait pas pret. Je l ai détesté de m'avoir forcé a avorter a 11 semaines , il m a vue baigner dans mon sang, ma conduit a l hopital pleurer avec moi..... il m a fallut beaucoup de temps pour lui pardonner j'ai bien crue que mon amour c etait envolé, mais quand je le voyais s occuper de ma petite puce de 2 ans ca partais gentillement et le voyant plus malheureux que moi par ce qu il s etait passée en septembre . J'aifini par lui pardonner.Aujour dhui je l aime plus que tout ca fait 14 mois que nous sommes ensembles, on a eus des hauts et des bas mais je l aime plus que tout ,et je suis heureuse d avoir un homme aussi devouer et fidele a mes cotés, mercredi j'ai appris que j etais enceinte de 1 mois et demi et cette fois : ON LE GARDE! il est pour et on a meme des projets pour prendre un appartement plus grand. Je suis la plus heureuse des femmes J'ai une puce de 2 ans qui m aime et qui aime son beau pere te un copain genial + un petit bout qui pousse^^ .

    Alors a celles qui se possent la question est-ce qu un avortement ca fait mal, la reponse est oui autant physiquement ue psychologiquement. Et commes certaines disent c'est une vie ce n est pas rien.Un choix qui nous suit pour la vie. Le plus beau des cadeaux dans la vie c'est l amour qu on recoit et qu on donne a nos enfants. bisous a toutes et bon courage.

  15. mamounette75

    bonjour allison

    je n'ai pas tout relu les message il y en a trop et certains datent de très longtemps..
    mais ayant compris les grandes lignes des post... je t'envoie mes félicitations pour cette grossesse vu que tu l'as souhaitée et qu'elle te rend heureuse aujourd'hui ! ne pense plus au passé ! prends juste soin de toi et de ton bébé ! profite de ces doux moments...
    bonne journée et bisous à toi !!!!!

    PS : l'âge est un critère aléatoire même s'il vaut mieux ne pas être mère TROP jeune , certaines femmes sont prêtes très tôt et mène leur rôle de maman très bien et d'autres à 30..40 ans n'auront pas la fibre maternelle !
    le principal est que tu aime ton bébé de ton mieux.. après.. ben on apprend le reste sur le tas..!
    bizbiz

    1. auteur

      bonjour dsl de repondre a aucun de vos message.
      j'ai vraiment peur car enfaite en 2006 je me suis fai avorter et depuis jarrive pa a tomber enceinte jai reelemen peur je pense que tous et normal je ne pren pa la pillule mes regle son reguliere donner moi conseil svp jai besoin d'aide

  16. xris_44

    Bonsoir,

    J'ai subi une IVG par aspiration, je suis tombée sur une infirmière en or, elle m'a tenu la main et a essuyé mes larmes tout au long de l'intervention. je n'ai pas souffert physiquement, et je n'ai eu aucun soucis après.

    Un avortement n'est jamais évident, mais avant d'y aller, il faut penser à l'enfant, à l'avenir qu'on ne peut pas lui apporter.

    Dans mon cas, l'avenir aurait été vraiment glauque pour lui, j'ai péféré attendre, j'ai fait un bébé quelque temps après, en étant sure de pouvoir lui apporter ce qu'il y avait de mieux. Et mon fils est heureux aujourd'hui, il ne manque pas d'attention, de nourriture, de vetements... Car lorsqu'on a pas les moyens d'assumer un enfant, cela nous rend malheureux, et l'enfant le sent, et aucun enfant ne mérite cela.

    L'enfant à naitre aura quoi, l'amour de ses parents qui ne sont pas prêts, on ne peut pas vivre juste d'amour et d'eau fraiche...pensez-y tout les deux.

    votre compagnon sera t-il avec vous le 20 novembre?

    bon courage à vous.

    1. auteur

      Bonjour à tous,
      Pour ma part, vendredi dernier je pars avec mon chéri faire mon écho du 3ème mois. Nous étions excités à l'idée d'entendre son petit coeur battre et de le voir remuer.
      Sauf que, quelques minutes plus tard, le gynéco nous annonce que je dois faire des examens complémentaires, son bras droit ne bouge pas.
      J'ai mon rendez que lundi prochain. Mon médecin traitant me voyant si déprimée, m'envoit faire une écho chez un autre gynéco pour avoir un autre avis et surtout que je ne reste pas une semaine à attendre et cogiter.
      Hélas, c'est confirmé.
      Nous ne voulons pas d'un enfant handicapé, ce ne serait pas une vie pour lui.
      Mais j'ai très peur de l'IVG et de me séparer de cet enfant qui vit en moi. Car tout le reste fonctionne normalement. C'est très dure à accepter.
      Mais je suis jeune, j'ai 26 ans...
      En tous les cas, j'ai très peur de ne pas pouvoir retomber enceinte après cet IVG.

    2. auteur

      bonjour ,

      etant enceinte de 12 s et 3 jours , l 'écho morphologique, s'est avérée négative ( hypotrophie du fémur gauche ) , ce fut un choque pour moi , je pleure tout le temps .

      Je voudrais savoir , pour tristesse , comment s est passé son ivg et entre temps ele en a déja refait un autre .

      Merci

      Je voudrais savoir

  17. Je reponds sans doute trop tard...
    Mais tant pis, mes conseils seront peut-être bénéfique pour d'autres.

    Je suis tombé enceinte le 24 avril 2009.Par choix.J'ai mi un peu plus de 2 semaines avant de l'être.Avec mon ami, nous n'avions pas assez réfléchit (à l'époque, 350 km nous separaient encore...).J'ai avorté à 10 SA et 8 SG.
    Chez mes parents, c'etait devenu l'horreur.Au boulot, idem.Tout le monde etait révolté.Et pourtant, j'avais déjà 18 ans!(Et j'etais avec mon copain depuis plus d'un an et demi).Au départ, dés que nous avons pri la decision de l'enlever, je m'en suis désintéréssé.Les vacances approchées et mon ami venait avec nous au Portugal.Notre enménagement était prévu fin aout, juste après notre retour.Nous etions donc content.Maintenant, que tout est fait l'idée de ravoir un bébé, à refait surface violemment.Nous sommes en essai depuis novembre.

    J'aurai du accoucher fin janvier...Et si je ne suis pas enceinte à ce moment là, je vais très mal le vivre...
    Avec son bébé, même à deux mois et demis, on crée des liens.

    De plus, plusieurs femmes de mon entourages sont enceintes, et elles ne perdent pas une seconde pour me rabaisser.Elles me disent:"ma filles,ou mon fils, bouge beaucoup, ce n'est que du bonheur!"Alors qu'elles savent pertinament que je souffrepour moi, ça sonne comme "T'as vu, moi j'suis enceinte, toi, t'y arrive pas, t'es qu'une *erde"Surtout une qui était très jalouse en apprennant ma grossesse..J'en viens à souhaité que leurs accouchements se passent mal!

    Un IVG n'est pas benin, physiquement oui, mais pas moralement!!!!!!!!

  18. Bonsoir,

    Moi aussi j'ai subi une coelioscopie et j'étais a 2 semaines de grossesse, j'avais un kyste de 3 cm qui était hémorragique j'ai perdu 600 cc de sang ds le ventre. Donc j'ai du avoir une intérruption de grossesse.
    J'ai du attendre 3 mois ce qui est normal mais la toujours pas d'heureuse évenement je suis pas ien du tout car cela fait 3 ans que j'attend que mon mari ce décide enfin a avoir un enfant. J'ai fait une prise de sang qui est négatif donc essaye le mois de mars car en plus je suis obligé de calculer la date d'ovulation car je vit en celibat-géographique (800 km qui ns sépare). C'est dur dur pour faire un enfant obliger de prendre des congés dans la bonne periode.
    Depuis 2 jours je perd du sang( tres tres peu) et de couleur anormal (brun).
    Donc RDV chez la gygy mercredi pour voir ce qui ce passe.
    Je suis blazé de ne pas etre enceinte car je suis plus que prete pour etre maman.
    Voila.

  19. tyty2a

    je voudrais intervenir car je me sens concerner par ca car comme écrit plus haut je fais partie de celle qui ont du prendre cette decision.
    il faut savoir que la premiere fois pour moi c'est justement parceque le préservatif n'as pas fais son trvaille a 100% et que je n'etais qu'avec mon copain qui est maintenant mon fiancé que depuis un moi et demi.
    la deuxième fois que ca m'ait arriver je n'avais pas le choix ceux sont les médecin qui on presque pris la décision a ma place, car atteindre d'une maladie "inconnu" qui touche les muscles, il ont pas voulut prendre de risque, surtout qu'a cette époque mes problèmes de santé était tout nouveau et qu'on ne savait pas comment tout cela allé évoluer...
    sache que je m'en voudrais toute ma vie, que j'y pense tous les jours, et si j'aurais eut d'autre choix que celui la je l'aurais pas fais, car c'est un traumatisme physique mais surtout psychologique, car pas beaucoup de gynécologue gentil ou sympa sur ce que tu vas subir, ou sur ceux que le "bebe" vas subir.
    je comprend que les personnes ne pouvant pas avoir d'enfant soient tres en colère envers nous, mais il faut voir aussi le contexte de la vie privé, ou le contexte dans lequel une telle décision et prise.
    sur ceux je ne porte aucun jugement sur ce que tu as ecrit, mais certaine personne devrait pas etre si radical envers ce choix.

  20. Bonjour
    Je suis tombée enceinte en juin 2008, et j'ai avorter le 29 août 2008, je n'avais que 17 ans, et je voulais garder ce bébé.
    Mais mon copain n'était pas près, et ma mère ne voulait pas que je finisse mère célibataire. J'ai essayer de faire changer mon homme d'avis pendant 1 semaine, mais il a fallu que ma mère se mette entre nous, et qu'elle lui dise de ne pas reconnaître l'enfant pour que mon homme rechange d'avis encore une fois.
    Cette année il ne travaillait pas, on habitait chacun chez sa mère, il avait 19 ans, moi 17, et n'avait pas le permis non plus.
    Le jour de l'avortement, il n'était pas là, et j'y suis allée avec ma mère (c'est même elle qui a pris tout les rendez-vous pour cet avortement)...
    Après avoir avorter, je suis tomber dans la déprime, j'ai tout gardé pour moi. Ma mère s'en veut toujours de m'avoir fais avorter.
    J'ai encore plus culpabilisé lorsque j'ai appris que ma soeur aînée n'arrivait pas à avoir d'enfant.
    Aujourd'hui je vais avoir 19 ans, j'ai remonté la "pente", je suis en appartement avec mon homme, on est toujours ensemble, et nous attendons notre fils pour le 22 juin 2010... Niveau financier nous sommes pour le moment au rsa, il manque toujours le travail, mais mon homme vient de finir une formation dans les travaux publics nous espérons donc qu'il puisse en trouver prochainement...
    Ma mère ne se remet toujours pas de l'avortement, de plus en décembre 2008, un des mes oncles, qui était comme son meilleur ami, c'est suicidé, ce qui n'a pas arrangé les chose... Et pour le bébé qui va arrivé, elle n'arrive pas à se dire qu'elle va être grand-mère, elle est vraiment resté sur le premier... De plus, il y a quelques mois, elle m'a carrément dit pour ma deuxième grossesse "j'aurais préféré que se soit ta soeur enceinte et pas toi..." comment réagir face à sa...
    Aujourd'hui l'avortement j'y repense, mais plus de la même façon, car même si sa fais mal, ma mère était trop derrière moi, et je n'aurais sans doute pas pu m'en occuper comme j'aurais voulu...


    Et hier soir j'ai appris que ma cousine de 16 ans et demi est enceinte de 4 mois. Elle a caché sa grossesse jusqu'à la limite de l'avortement, et ne l'a dis qu'à son frère hier soir, alors qu'il a toujours été là pour elle... De plus elle est en foyer, et pour moi elle a fait une très grosse connerie... Car elle avait son frère qui était toujours là pour elle, qui la soutenait, qui lui faisait confiance, et elle a tout gacher en cachant sa grossesse... Elle a perdu son frère, son confident, tout ce qu'il était pour elle... Pour moi c'est comme ma petite soeur, mais là, après ce qu'elle a fait, je lui en veut énormément... Car oui l'avortement sa fait mal, oui elle aurait pu tomber dans la déprime, mais là ce qu'elle a fait je trouve que c'est encore pire qu'avorter. Car elle va souffrir d'avoir perdu son frère (et je suis désolée de dire que je comprend son frère qui ne veut plus la revoir), mais en plus, son petit risque de souffrir par la suite...

Répondre au sujet