Bonjour,

Si vous me lisez c'est que vous vous intéressez un minimum à moi et je vous en remercie.
Je suis un homme de 25 ans et j'ai envie de me suicider.
Sachez que moi personellement, je ne vois pas le suicide comme une preuve de lâcheté, mais plutôt comme une libération.
Je suis fatigué d'essayer de me battre contre la vie pour rien, je n'ai aucuns résultats, surtout qu'en plus je n'aime pas ma vie.
J'aimerais vous raconter ce qui principalement me pousserais à faire ça.

Mes parents ne m'ont jamais donné d'affections étant petit, j'ai 25 ans mais j'ai quand même besoin d'un minimum d'amour que eux jugent inutile car "je ne suis plus un bébé".
Dans ma jeunesse je n'ai jamais eu d'amis, on m'a toujours rejetté, je m'attire des problèmes sans le vouloir. Je n'ai jamais eu de copine et le reste qui va avec (je passe les détails sur ça).
Depuis peu je travail mais même avec ça je n'arrive toujours pas à m'ouvrir aux autres après ce que j'ai vécu.
Je ne sort pas de chez moi car je n'aime pas rencontrer des gens, et pour couronner le tout je suis timide maladif.

J'essaye d'être heureux mais ça ne marche pas, rien à faire, je pense de plus en plus au suicide.
Des connaissances sur internet ont essayés de m'aider en vain, ils ont tous fini par me rejetter car je ne vois rien de positif, je parle toujours de mes problèmes et sans le vouloir ils me lâchent.
On m'a souvent conseillé d'aller voir un psy, seulement pour 2 raisons je n'irais pas : c'est pas remboursé et puis c'est trop tard.

Vous pouvez réagir comme bon vous semble de toute façon je compte quand même me suicider.
Sauf peut-être si un jour je rencontre quelqu'un qui me rend heureux et va changer ma vie, je ne me suiciderais pas si ce miracle arrive (mais c'est mal partit en tout cas).

Je n'attends rien de vous et que vous essayez de m'aider, car je ne peux pas être aidé, et ce n'est pas une personne payée exprès pour ça qui me fera avancer alors qu'elle s'en fiche (une personne de moins et 10 de retrouvée).

J'ai décidé de vous partager ma souffrance (biensûr à ceux qui ça intéresse) car la plus part des gens s'en fichent.
Encore une fois, je ne vous demande rien en retour, juste de me lire et d'essayer de comprendre ma souffrance.
Si le suicide n'est pas la solution pour se sentir mieux, alors je ne vois pas ce qui pourais résoudre tout ça (à part peut-être trouver l'amour).

Je m'excuse pour la longueur de mon post et je tiens à remercier ceux qui ont pris la peine de m'avoir lu.
Libre à vous de me répondre ou pas.

Réponse:

  1. lekabilien

    Bonsoir Laurent....
    Comme tu as raison, on a besoin d'amour a tout âge, et lorsque enfant les parents n'ont pas su exprimer leur amour pour leur enfant, ce dernier peut effectivement le vivre très mal toute sa vie. Mais cela ne veut pas dire non plus que ce manque d'amour des siens empêchera que l'amour puisse se saisir de nous, ne veux pas dire que nous ne saurons pas donner de l'amour. Il faut juste se reconstruire, ne pas non plus reproduire la même chose. Tu peux trouver l'amour, tu peux être heureux.
    Certains parent ne savent pas donner de l'amour, d'autres pensent que c'est inutile, que cela allait de soit, donc inutile de l'exprimer, souvent c'est involontaire, on nait dans une famille, c'est au bonheur la chance, mais c'est quand même pas fréquent heureusement, mais toi, tu y es en plein dedans, ce n'est pas ta faute
    Tu n'as pas d'amis, tu es timide, bien sur la frustration du manque d'amour a fait don oeuvre, tu n'as pas confiance en toi, tu t'enfermes a la maison, les copains il faut sortir pour en avoir, les copines aussi, mais voila, pas confiance, la peur de l'échec, bien sur tu te dis je n'y arriverai pas a intéresser une fille, et tu continues a t'enfoncer.
    Même dur le net les gens te fuis, normal, trop triste, tu n'es pas interessant, trop de problème. Les amis ou et les filles veulent s'amuser, rire, et non pleurer avec toi. Quelqu'un essaiera de t'aider, mais si tu tournes en rond avec tes problèmes, tu les fatigues et ils fuiront.
    Un psy ce n'est pas remboursé ? Tu es mal renseigné, bien sur que c'est remboursé.
    Il est trop tard ? Pourquoi cela ? Trop tard di tu es mort, pas avant. Pour info, j'ai été amener a consulter des psys, même hospitalisé car j'allais passer a l'acte, donc tu vois, il n'est pas trop tard pour toi.
    Bien sur que tu peux rencontrer quelqu'un (une fille) qui te rendra heureux, mais ce n'est pas par un miracle, moi je n'y crois, toi je ne sais pas. "Ce miracle" il fzut le chercher, le provoquer, rien ne se fait sans se donner la peine, tout se mérite, et une fille aussi.
    Je te rassure ici il n'y a que des bénévoles, pas de paye, si après tout, notre salaire est le plaisir de pouvoir être utile a sui vient demander aide, conseils, alors oui tu me payes en prenant en compte ce que je te dis.
    Je peux oser dire je te comprends, bien sur je ne sais pas ton ressenti, toi et moi sommes differents, chaque être est différent de l'autre. Mais je te comprends un peu car tu es timide, en grande parti c'est la cause de ta solitude, je l'ai été pendant longtemps, et tu insistes sur cette solitude, timidité qui fait que tu veuilles en finir. Car tu as manqué d'amour parental et ça continue dans ta vie d'adulte.
    Tu le dis d'ailleurs si bien a la fin, l'amour seul peut te sauver.
    Tu travailles c'est une très bonne chose, tu dois prendre contacte avec un psychiatre, c'est remboursé par la ss, il t'aidera a surmonter ton passé, a avancer et faire ta vie.
    Tu dois aussi sortir te faire des amis, c'est comme ça que tu pourras rencontrer une fille qui voudra de toi. Ta timidité il faut la surpasser, c'est dans la tête que ça bloque, sinon tu es comme tout les autres, tu auras des échecs comme les autres et des réussites comme les autres. Si tu es maladroit ce n'est pas grave, le plus important c'est d'être sympa, souriant, et ne pas ennuyer avec tes problèmes car personne ne te comprendra seul un psy te comprendra car c'est son métier.
    Soignes toi et sors a la rencontre de la société dont tu fais parti, c'est comme cela que tu feras ton trou parmi nous tous. Oses l'éventuel échec, car ça ne marche pas a tout les coups. Peu importe le nombre de fois ou la fille ne sera pas interessée, c'est la persévérance qui paye.
    Rester cool, gentil, agréable, c'est ça qui intéressera une fille, la timidité elle s'en fout, que tu sois timide.
    Bon courage jeune homme.

  2. Bonjour lekabilien,

    Merci d'avoir pris la peine de me lire et surtout de me répondre.
    Tu as exactement résumé le pourquoi je suis comme ça.

    En ce qui concerne de trouver l'amour, on m'a souvent dis de s'aimer sois-même pour que les autres t'aime. Seulement je ne m'aime pas, j'aime pas mon corps.
    Je me trouve dégoutant.
    Alors oui on me disait aussi "fait du sport", c'est bien beau ça, j'en faisait, mais j'en faisait tellement que j'ai trop perdu puis tout repris. Du coup j'ai perdu le gout de faire du sport, même si je n'ai jamais vraiment aimé en faire, je me sentait obligé d'en faire, on me poussais à en faire (l'école et maintenant les gens qui me disent d'en faire).
    Mon problème sur le poid c'est que je mange de trop, je suis gourmand, et non je ne grignote pas mais ça suffit pour être gros. Et oui on m'a aussi dis d'aller voir une nutritioniste.
    Après pour aller voir un psy, justement je reviens dessus, je ne me suis pas vraiment renseigné si c'était remboursé. On m'a tellement dis d'aller en voir un (même mes propres parents) mais personne ne veut m'y emmener, alors je me suis dis que c'est parce qu'ils ne veulent pas payer car c'est pas remboursé, ou alors ils voient ça comme une honte de m'y emmener car je suis comme ça dès mon plus jeune age. Après oui c'est son métier, mais ce que je voulais dire c'est que je vienne en voir un ou pas il s'en fou, il est payé pour ça et c'est pas une personne en moins qui lui changera sa vie.

    Après "sortir", désolé je n'ai pas précisé que j'ai déjà essayé, via internet, j'ai rencontré des inconnus, adulte, mais gamin dans leur tête, ils parlaient qu'entre eux parce qu'ils se connaissaient, du coup j'ai arrêté.

    Ma timidité me bloque, et plus le temps passe pire c'est.
    C'est vrai que j'ai rien à perdre à aller voir des gens, mais comme tu as dis j'ai peur de l'échec et donc du rejet.
    J'en ai tellement peur que c'est même moi qui les rejettent.

    Je te remercie à nouveau d'avoir pris la peine de me lire et de me répondre, ça me fait du bien de voir des gens comme toi ayant certainement souffert autant que moi voire même plus que moi qui viennent me réconforter.

    1. auteur

      Coucou,je comprends ta souffrance. Ne te laisse pas abattre c'est simple à dire je sais. Mais je suis aussi passer par là.. Dis toi que la vie à tellement à t'offrir. Redresser les épaules et vis pour toi. Ton corps n'est qu'une enveloppe. Ne reste pas seul c'est la pire des choses. Va voir un psy ou un groupe de parole. Écris ce que tu ressens. Fais ce tu aimes faire, si t'aimes manger ne t'en prive pas. La vie est belle, c'est les gens qui a rendent moche. Ne te préoccupe pas des autres ou de ce qu'ils pensent. Aimes toi et le reste suivra. Courage !!

  3. lekabilien

    Bonjour Laurent
    Tu vois, si tes parents n'ont pas su et encore aujourd'hui te donner l'amour que tu aurais aimé recevoir d'eux, ce ne sont pas de mauvais parents. Ils te disent de te soigner, le reste c'est probablement dans leur nature ou éducation de ne pas exprimer les sentiments.
    Tu as un problème de surpoids ? Combien tu mesures ? Combien tu pèses ?
    Oui, tu as reçu de bons conseils, il faut voir un nutritioniste. Faire du sport c'est aussi une bonne idée, ça aide a se sentir bien dans son corps et son esprit, mais il faut trouver un sport que tu aimes, il faut aussi avoir une hygiène de vie, une bonne alimentation, d'ou un nutritionniste ce serait une bonne idée. Faire du sport et manger n'importe quoi c'est faire pipi en l'air, ça ne sert a rien. Faire un régime par soi même ça se termine toujours par la reprise du poids perdu plus un complément gratuit.
    Ton physique, surpoids te pose problème dans la tête, avec l'âge ce sera aussi dans le corps, je veux dire la santé, alors fais le necessaire.
    Et tu as parfaitement résumé ceci, "il faut s'aimer soi même pour que les autres t'aime".
    Normal, si tu ne t'aime pas, tu n'es pas joyeux lais plutôt triste, taciturne, cela fait fuir, surtout les filles, c'est un cercle vicieux et tu es coincé dedans. Il faut casser ce cercle en prenant soin de toi, et en allant au delà de ta timidité, enfoncer les barrières.
    Après, tu te dévalues énormément aussi, si tu as un surpoids cela ne fait pas de toi un garçon moche ou mauvais garçon, c'est aussi mental, ça se passe en majeur partie dans la tête. Il y a des gros et grosses qui vivent très bien avec ça, et qui ont trouver l'amour, le physique ce n'est pas le plus important, ce qui l'est c'est l'état d'esprit, bien sur vient la santé en cas de surpoids important a ne pas négliger.
    Tu as un très mauvais jugement sur les psys, ou, tu écoutes les âneries de certains. Un psy c'est un être humain avant tout. Comme tout être humain il y a probablement comme dans tout corps de métier ou humain simplement, des bons et des mauvais parmi eux, mais de la même proportions que de partout, ce qui veux dire, que si tu tombes sur un mauvais qui ne pense qu'a l'argent, tu auras tiré le gros lots. Donc ne portes pas des jugements qui sont faut.
    Tu aurais voulu qu'on t'accompagne chez le psy, le nutri, aujourd'hui tu n'as pas besoin de ça, tu dois te prendre en main seul, te responsabiliser, rentrer dans le monde des adultes ou chacun fait ce qui lui est propre, s'occuper de ses affaires, s'occuper de soi.
    "Sortir sur interner", ce n'est pas sortir. Tu lies des connaissances virtuelles, tu ne connais les personnes, tu ne les rencontres pas.
    Si c'est pour trouver une personne pas loin et de rencontrer souvent ensuite oui, mais si cela reste du virtuelle cela ne fera que t'enfermer a la maison devant ton écran d'ordi.
    Peut-être que tu ne "rencontres" que des personnes sui te sembles pas murs dans leur tête, mais il faut apprendre a les connaîtrez quand même, les aprioris sont souvent trompeurs. Si tu tries trop rapidement, tu diminues d'autant une chance que faire une rencontre.
    On revient a la timidité, il faut faire des efforts, un échec ne tue pas, être maladroit a cause de cela une fille le remarque et cela peut même être un avantage. Il ne faut pas se presser, ne pas être pressant avec une fille, être sympa et ne pas te replier di une fille t'envoies balader, cela fait parti des choses. Rester cool et ne pas te dévaluer surtout.
    Tout ce que tu penses de négatif de toi n'émane que de ta tête, pas de la tête des autres, ne jamais oublier cela.
    Aies confiance en tes qualités malgré la timidité, ne cache pas la tête dans tes épaules comme un animal apeuré, ne te dévalue pas, tu es toi unique comme chacun est unique sur cette terre.
    En fait c'est ta solitude actuelle qui te met vraiment a plat, ratatiné. Il ne tient qu'a toi de changer cela avec du courage et l'envie de faire. Tu sais que rien ne viendra seul, tu dois y mettre du tient et mériter ce que tu auras.
    A toi de faire ta vie.

  4. Lekabilien, je te remercie une nouvelle fois.

    Pour répondre à ta question concernant ma taille et mon poids, je mesure 174cm pour 110kg.
    Donc oui j'ai un problème avec mon surpoids, j'aimerais donc me sentir mieux dans ma peau, je ne me suis jamais vu "normal" à vrai dire donc c'est très compliqué d'imaginer me voir moins gros.
    J'ai déjà réduit la portion que je mange, j'ai tendence à perdre un peu de poids mais ce n'est pas assez pour moi, par exemple j'ai perdu 8kg en 2 mois juste en réduisant ce que je mange. Je sais que je devrais être content de mes efforts mais je n'y arrive pas, on m'a tellement rabaissé, insulté, humilié et rejetté que je ne peux pas croire en mes efforts.
    Pour venir à mon physique, je n'ai pas arrêté d'entendre que j'étais moche. Je me souvient encore quand j'étais au collège, un chauffeur de bus m'a traité de "petit gros" parce que je courais dans le bus et tout le monde s'est moqué de moi. Il y as quelques années de ça, une personne s'est même amusée à me comparer avec Peter Griffin de Family Guy.

    Tu m'a mal compris quand je parlais de sortir par internet, en fait je rencontrait des gens via un site qui justement permet de sortir dans la vraie vie, et c'est pour ça que j'ai dis avoir arrêté car malgré que ce soit des adultes en apparence, j'ai par plusieurs fois été déçu concernant leur mentalité qui elle est enfantine.
    Alors oui je reste devant mon écran, je m'enferme dans ma petite bulle loin des gens par peur de souffrir et de me faire rejetter.

    Je sais que dorénavant je suis en âge de prendre moi-même des rendez-vous chez une nutritioniste et chez un psy, du moins c'est que vous croyez quand vous voyez mon âge. Mais... je suis tellement timide que je n'ose même pas appeler et encore moins voir la personne pour prendre un rendez-vous donc c'est très compliqué.

    J'aimerais sortir de cette spirale infernale, seulement malgré les nombreux conseils que l'ont m'a donné je n'arrive pas à faire le premier pas pour avancer. Je sais que c'est à moi de le faire, mais... j'en ai pas la capacité je sais c'est bizarre à dire comme ça mais j'ai besoin de quelqu'un à mes côtés qui me "pousse" à faire ces démarches, et ça m'aiderais beaucoup pour avancer.

    Je dis que peut-être trouver l'amour m'aiderais mais ce n'est pas possible de trouver si je ne m'aime pas, ce qui est paradoxale vu que j'en ai besoin.
    Concernant ça, on m'a aussi dis de faire les sites de rencontres, seulement je n'y crois pas du tout, je perds mon temps et mon argent tout ça pour des nanas qui elles sont moches, alors qu'elles cherchent un mec musclé. Ce n'est pas une solution les sites, mais en même temps je n'arrive pas à parler en face à face.
    C'est pour ça que je suis coincé dans une spirale, j'ai besoin d'amour donc pour moi la facon logique c'est de trouver quelqu'un mais ça marchera pas si t'es pas heureux, toujours négatif et que tu t'aime pas.

    Voilà pourquoi je veux me suicider, parce que je veux trouver le bonheur alors que je dois déjà l'être, et aussi pour tout ce que j'ai subit.
    Après je n'ai pas dévoilé entièrement ma vie (faudrais un livre pour ça).

    Alors je ne sais pas si voir des spécialistes va vraiment m'aider, j'ai aussi du mal à y croire, j'ai pas confiance.

  5. lekabilien

    As-tu pensé a des lieux de parole ? Selon ou tu habites il se peut qu'il en existe. Adresse toi a la mairie, aux services sociaux.
    As-tu pensé a un psy ? Il peut t'aider a reprendre confiance en toi.
    Pour ton poids, et ta santé il serait nécessaire d'avoir recours a un pro pour que tu puisse apprendre a te nourrir sans mourir de fin mais sainement, pour que ce que tu perds ne reviennent pas.
    Tout ces mauvais souvenirs qui t'ont marqué c'est du passé, avec l'âge tu devrais relativiser. Au besoin, cela aussi est l'affaire d'un psy pour que tu reprennes confiance en toi et vivre avec ton corps et l'aimer.
    Ton surpoids peut-être aussi d'origine, pas seulement que la mal-bouffe ou trop consommer. Tout cela sera mis a plat avec les pros concernés et les résultats seront surement satisfaisant.

    Tout ce que tu décris a sa clé, tu les détiens, a toi de t'en servir.
    Pour ce qui concerne les rencontres que tu as fait, ces personnes pas mature je dirai, il se peut qu'il soit de bons vivants, ils ne se prennent pas au sérieux, on peut appeler ça vivre sans se soucier, "déconner" si tu veux, mais dans le bon sens.
    Il faut être ouvert d'esprit et apprendre a connaitre la personne, lui donner une chance, te donner aussi une chance.
    Fait les démarches par toi même, donnes toi des coups de pieds au cul s'il le faut. N'attends tien des autres, ou que cela vienne seul. Souvent, tout le monde peut-être amener a faire a contre-coeur, mais lorsqu'il faut faire, il faut foncer.
    Tu ne dois pas avoir une mauvaise estime de toi car ce n'est pas la balance sui fait un homme. Une femme ne cherche pas une taille un poids, elle cherche un homme sympa,avenant, qui donne de l'amour dans tout les sens du termes. Donc ne croit qu'une fille qui cherche a se stabiliser cherchera en priorité un homme par rapport a sa taille et poids, les vrais critères sont tout autre.
    Tu te mets de vrais barrières seul face aux filles, je ne dis pas que des filles qui chercheraient uniquement "la sveltesse" n'existent pas, mais il en existe aussi pour qui cela n'est important.
    Une femme sera heureuse avec qui saura toujours l'écouter, la considérer a part entière dans le couple quelque soit le physique, c'est cela qui comptera, et elle le sait. "Un bel homme" qui n'en fait qu'a sa tête, refusant de partager, ce n'est pas cela la beauté qu'une femme voudra, car elle le sait aussi, que ce couple ne peut durer.
    Alors ton physique, soigne le surtout pour toi, pour ne pas avoir de vrais problèmes plus graves plus tard.
    Que tu t'en souci tu as raison, mais plus dans la mauvaise direction que dans la vraie. D'une pierre fait les 2 coups, soignes, oses c'est pour toi, consultes, personne ne le fera a ta place. Bouges toi les fesses pour retrouver gout a la vie.

  6. Oui, j'ai pensé à des lieux de rencontres et de paroles, même des associations, le problème c'est que la majorité des participants sont des retraités... un jeune au milieu de retraités ça fait bizarre, ça fait le sans amis même si je n'en ai pas mais en pire puisque je le montre aux autres. Oui je ne veux pas y aller, je ne veux pas me sentir rejeter même si ce n'est pas de leur attention et je ne veux surtout pas me retrouver au milieu de retraités.
    C'est déjà assez dur d'assumer de n'avoir aucun ami (c'est ma faute mais sans le vouloir), alors si en plus je dois le montrer à presque tout le monde je ne préfère pas.
    C'est pour ça que je préfère en parler derrière un écran, au moins personne ne peut juger mon physique, ma façon de m'habiller, de m'exprimer.
    Et comme si ça suffisait pas, j'ai un gros problème de vocabulaire, j'arrive à comprendre les mots simples mais il y a certaines personnes qui utilisent des mots "courant" que je n'ai jamais entendu de ma vie que je ne comprends pas.

    J'espère que tu dis vrai pour les professionnels, j'ai vraiment du mal à y croire, je ne sais pas si ça marche, c'est souvent vendeur (par exemple les pubs sur la télé pour "perdre du poids").
    Te faire dépenser de l'argent pour aucun résultat, c'est courant.
    Après je dis pas qu'il n'y en a des pas bons, mais en attendant le ressentit que j'ai c'est que je ne crois pas à ça.
    Et je ne sais pas si un seul expert suffira pour me redonner le goût à la vie et m’ôter l'idée du suicide.

    Pour les gens que je croise ou avec qui je travaille, j'ai de plus en plus de mal à vrai dire, je me méfie de plus en plus. Je sais que je ne devrais pas et essayer de m'ouvrir, mais c'est instinctif, plus je rencontre de gens moins j'ai envie de leur parler. Je n'aime pas les gens en fait, voilà pourquoi j'agis comme ça. D'un autre côté ils ne font rien pour que je les apprécie, sauf peut-être une toute petite poignée (et encore).
    Avec les filles c'est pareil, j'en vois à la rue elles s'habillent très léger la plus part, celles qui sont moins voyantes elles ne sont pas du tout de mon goût et celles qui me plaisent elles ont déjà un copain.
    Alors oui peut-être que je n'ai rien à perdre à essayer de parler avec des gens, mais je ne peux pas, je suis tétanisé.
    Même les regarder je n'y arrive pas, quand des gens me disent bonjour j'ai du mal à répondre, même au travail j'ai du mal.

    Des gens comme toi sont prêts à ma tendre la main mais je suis toujours en train de tout gâcher, je "crachant dessus" en disant que je ne pourrais pas changer. Oui je me plains, même si on essaye de m'aider comme tu le fait je me plains quand même, parce que je ne vois aucun résultat, je sais que ce n'est pas en parlant qu'il y en aura mais en agissant, seulement je n'arrive pas à agir, mais je suis comme ça, je ne suis jamais satisfait du résultat, du moins il faut que ce soit immédiat sinon ça veut dire que ça marche pas selon moi.
    Je n'arrive pas à me relever, même si on essaye de me relever comme tu essayes de le faire et comme les autres ont essayé de le faire, j'arrive toujours à faire en sorte qu'on me laisse tomber (sans le vouloir).
    Même en me réconfortant, ça revient à la même chose, on tourne en rond, on se répète, ils commencent à en avoir marre, je ne fais rien pour que ça change puis ils finissent par me laisser tomber.
    Malgré mon passé que je n'arrive pas du tout à évacuer, c'est moi qui rejette les autres dorénavant. Je n'ai bien sûr jamais voulu ça et j'en souffre.
    Tu comprends pourquoi je disais que le suicide serait une libération, pour arrêter de souffrir et de faire souffrir les autres. Si je le fais, c'est pour moi et les autres que j'ai saoulé alors qu'ils voulaient essayer de m'aider et dont j'ai craché dessus. Je les ai rejetés malgré ma souffrance, et aussi par peur.

    C'est bien gentil de ta part de vouloir me donner des conseils, mais je suis au bout du rouleau, je n'en peux plus. Je veux juste en finir, toute ma vie est un échec, alors le seul moyen de changer en peu de temps (oui je prends la simplicité) c'est de me tuer. Je dis ça car je ne veux pas m'obliger à faire ce que je n'ai pas envie de faire. C'est paradoxal parce que pour aller mieux je dois changer mais je n'ai pas envie de le faire. Ça n'a rien à voir avec la flemmardise, je n'ai juste aucune motivation, ni de courage pour faire que j'aille mieux. Alors peut-être que le chemin le plus court, celui de la guérison, du soulagement pour qu'enfin j'aille mieux, c'est le suicide.

    Je ne sais pas comment tu vas réagir, je m'excuse si tu le prends mal, tu sais pourquoi je suis comme ça et pourquoi je ne pourrais pas changer. Si tu fait comme les autres à laisser tomber l'affaire je comprendrais pourquoi.
    Je te félicite et je te remercie d'avance si tu prends encore le temps de me répondre à nouveau car je suis une personne très têtue, ce n'est pas facile de discuter avec une personne aussi dépressive que moi, qui vois tout en noir et déterminé à en finir.

  7. lekabilien

    J'ai voulu en finir un jour moi aussi, je ne voulais pas écouter ceux qui le disaient il faut consulter. Comme toi je me disais a quoi bon c'est foutu. Un psy ? C'est sert a rien. J'avais tout faut puisque j'échange avec toi, mon histoire date de bientôt 15 ans, jetais bien plus âgé que toi aujourdnhui, toi tu as plus de temps pour profiter de la vie lorsque tu auras fais un travail sur toi.
    Oui un psy c'est ce qu'il te faut. Et pour maigrir je ne parle pas de recette miracle vue a la télé, ça a proscrire pour je dirai la majorité, c'est du commerce. Un nutritionniste n'est pas une page de pub, il ne te vend pas les pommes, il te dit comment les manger, comme un médecin te prescrira un médicament sans te le vendre. Donc oui, tu peux faire confiance a un nutritioniste, tu peux faire confiance a un psychiatre, je rajoute il faut te faire confiance, cela te manque terriblement. C'est un travail a faire acec un psy.
    Tout le reste suivra, c'est une chaine, quand un bout coule y'a tout qui suit, si tu fais une thérapie cela te redonnera confiance et tout suivra.
    Il faut du temps oui, mais tu es jeune.
    La précipitation de toute façon ne mène qu'a faite des erreurs, tu le sais, alors pourquoi attendre des résultats immédiat en tout, encore une erreur de ta part, il faut se donner le temps pour chaque chose, et ça peut être chaque chose après l'autre.
    Si jetais a coté de toi je te bottes le cul comme on le l'a botté pour que je le bouge, et pour que tu te bouges toi même, mais derrière mon écran je ne peux que te dire de faire rien de plus.
    C'est toi qui décide. Seul toi a ton destin en main, ce n'est pas que je déclare forfait mais je suis impuissant a faite plus, c'est le problème du virtuel.
    Prends contacte avec un psychiatre, tu es en profonde déprime, tu fais probablement une dépression mais seul un psychiatre peut mettre ce mot en évidence, c'est de sa compétence.
    Va voir ton médecin traitant, lui connais probablement un un psy et un nutri a te recommander. Crois moi, en quelque temps, quelques mois probablement, tu sentira un changement important sur la vision sur ta personne.
    Fais ces démarches.

  8. Merci encore pour le temps que tu passe à te préoccuper de moi, c'est rare de voir une personne aussi déterminée à m'aider pour une personne aussi déterminée à se tuer.

    Je vais essayer, je dis bien essayer de faire un premier pas vers un psy et une/un nutritionniste, je ne te promet rien par contre. Cela va me demander de me surpasser car ce n'est vraiment pas du tout naturel pour moi.

    J'espère que tu dis vrai, que le reste suivra après ça, je ne demande qu'à voir, je ne crois que ce que je vois.

    Je ne sais pas par contre si tu aimerais avoir des nouvelles de mon avancement, ça m'a fait plaisir de partager mes douleurs à une personne qui me comprends.

  9. begonie

    Bonsoir.

    J'ai lu la discussion et il ressort de tes messages un grand besoin de rencontres avec un ou une professionnel(le) de la Santé comme le propose lekabilien.

    Prend contact avec un CMP (Centre Médico Psychologique) proche de ton domicile. Voilà un lien vers l'article de Santé-Médecine qui offre l'information ainsi que des adresses selon les régions en France : http://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique

    Il y a aussi les MDA (Maisons des Adolescents jusqu'à 25 ans).
    Voilà le lien : http://www.anmda.fr/les-mda/les-missions/missions/

    Dans ces deux centres, les consultations y sont gratuites et confidentielles.

    Ces professionnel(le)s qui y travaillent ont les compétences nécessaires à t'écouter, t'entendre, t'offrir l'aide adaptée à tes besoins et tes attentes en tenant compte aussi de ton degré de motivation, ta timidité etc..... et tout ce que tu considères comme négatif dans ta vie.

    N'hésite donc plus et décide une prise de contact dès demain matin.

    1. lekabilien

      Bonjour begonie
      Je croyais que CMP et ANMDA sont pour seulement pour ados, apparemment j'ai encore beaucoup a apprendre et merci d'être venu porter tes connaissances.
      A bientot

    2. begonie

      Hello lekabilien.

      Les CMP sont des Centres officiels pour adultes mais dans la majorité des CMP il y a aussi une section pour adolescents.

      Pour les besoins de Laurent ce sera dans la section Adultes et ils s'occuperont aussi des problèmes de poids .... mais, je crois bien, une chose à la fois ou, les deux problèmes intimement liés en même temps.
      Ce seront les pro qui proposeront à Laurent comment faire dans le temps.
      L'important c'est que Laurent décide, dès demain matin, de prendre contact comme tu l'as vivement conseillé.

    3. lekabilien

      Merci pour tes lumières, cela facilitera d'autant plus Laurent a faire ce pas, non seulement connais financier, mais qu'il soit convaincu que ces pros ne voient pas que l'argent.

  10. Je te remercie begonie de m'avoir donné des liens pour m'aider, par contre pour MDA j'ai 25 ans et bientôt 26 ans donc je pense que je vais devoir me contenter que du premier.

    En tout cas je voulais remercier toute les personnes qui ont pris de leur temps à se consacrer sur ma vie, je tiens aussi à dire un grand merci à lekabilien qui m'a beaucoup conseillé.

    Ensuite je ne vous promet pas que j'irais mieux, je sais que ça prend du temps et que je ne suis pas patient du résultat, je ne demande qu'à voir.
    En tout cas je n'imaginais pas que vous réagirez comme ça, ouvert aux personnes qui souffre, moi qui d'habitude me fait rejeter dès que je parle de mes problèmes ça me fait tout drôle. Si vraiment vous me conseillez tout ça ce n'est que pour mon bien et non pour me prendre la tête.
    Alors je vais probablement suivre vos conseil, je vais voir la tournure que ça prend et puis je verrais par la suite si ça change.

  11. lekabilien

    Laurent. Il n'existe pas de miracle, il faut quand même du temps comme je l'ai écrit plus haut. Cela dépend en grande parti de toi, plus tu t'engageras, tu y croiseras, plus vite ça ira.
    Ce n'est de toi de faire des démarches, mais il faut que tu apprennes mon grand. Tu te vois avec femme et enfant et que tu ne y'occupes pas de ta famille ? Cela n'est pas sorcier, c'est comme apprendre a marcher, cela vient naturellement, mais en ce moment ton état d'esorit, (grosse déprime) annihile toute envie de quoi que ce soit, c'est ta déprime qui te plombe le plus, le reste comme je l'ai signalé aussi viendra. L'envie de vivre, avoir un but, fait sue tu bougeras malgré la timidite, ou le manque d'envie.
    C'est un plaisir d'avoir échange avec toi, ( de têtu a têtu ), mais il faut savoir parfois sortir de don entêtement et prendre en compte les avis des autres, c'est ce que tu fais, et je crois en toi di tu fais vraiment ce sui a été dit. Et bien dur j'insiste, il faut un peu de temps. Ce n'est pas du jour au lendemain que tu verras une difference, mais le plus important c'est de persévérer car oui ça viendra.
    Des nouvelles ? Oui avec plaisir. Revenir donner donner de tes nouvelles ce serait sympa.
    J'ai un fils qui s'appelle Laurent, il a 3 ans de plus que toi.
    Crois en toi même si pour le moment tu n'es pas dans cet état d'esprit.
    Ne lâche rien, et tout ce mérite, (une fille aussi), donc donne toi de la peine, elle changera ta vision sur ton futur.
    A bientôt.

  12. lekabilien

    Merci encore, vraiment.

    C'est vrai qu'il n'y as que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, je vais me contenter de l'aide que je pourrais recevoir par des personnes qualifiées en espérant que ça va beaucoup m'aider et me faire avancer.

    1. lekabilien

      Et tu n'es pas un imbécile. Mais "se contenter", il faut aller au dela, il faut s'engager réellement.

    2. begonie

      Donne-nous de tes nouvelles Laurent.

Répondre au sujet